Fauteuil de lecture : 4 questions pour choisir le bon

Un fauteuil de lecture, c’est comme un chat : de loin, ils se ressemblent tous, mais en s’approchant, on se rend compte que chaque fauteuil a son caractère. Il y a les fauteuils moelleux, ceux qui se tiennent à carreau, ceux qui s’adaptent aux petits logements… Ne vous ruez pas dans les bras du premier venu ! Pour bien choisir votre compagnon de lecture à quatre pattes, posez-vous ces 4 questions cruciales.

Quelle est votre assise « de confort » ?

Certains aiment lire les jambes étendues. D’autres préfèrent se lover sur eux-mêmes. D’autres aiment s’asseoir en travers d’un fauteuil… Le critère n°1 d’un bon fauteuil détente, c’est son confort, mais il ne sera pas exactement le même pour tous.

En répondant à cette question, vous serez en mesure de définir les grandes lignes du fauteuil de vos rêves :

  • à haut dossier,
  • à accoudoirs larges,
  • avec assise profonde,
  • avec assise droite ou réglable…

Quel que soit le type de fauteuil, soyez attentif à la qualité du rembourrage. Le meilleur rapport qualité prix : le Bultex, dense et durable. La mousse à haute résilience, un peu plus ferme, évite au fauteuil de s’avachir trop vite.

Où voulez-vous mettre votre fauteuil ?

Prévoyez l’emplacement de votre fauteuil de lecture avant vos recherches. Et surtout, prenez des mesures.

Si vous voulez vous créer un coin lecture dédié, prenez en compte les accessoires éventuels comme un bout de canapé, un lampadaire ou un porte-revue. Ainsi, vous aurez une idée exacte de la superficie à consacrer à votre fauteuil… et vous pourrez écarter les modèles trop imposants dès la lecture de la fiche technique.

Quels sont les autres meubles de la pièce ?

Un fauteuil de lecture est dédié à la détente et à l’évasion. Pour faire un achat vraiment satisfaisant, il est important de choisir un meuble qui sera harmonieux avec le reste de votre décoration. Il y a donc plusieurs éléments à prendre en compte :

Le revêtement

Il donne aussitôt le ton. Le meilleur rapport qualité-prix : le tissu synthétique, qui se lave bien et résiste aux déformations. Vous pouvez aussi craquer pour un revêtement velours, épais et tendance. Le cuir, quant à lui, est à réserver si vous n’avez pas d’animaux (griffures irréparables sur du cuir !) et un bon budget.

Mieux vaut éviter le simili-cuir qui va vite perdre de sa superbe, en plus d’être moins agréable pendant les températures très chaudes ou très basses.

Le coloris

Là aussi, il faut voir en fonction de la pièce. Si vous avez déjà une couleur dominante, mieux vaut opter pour un revêtement assez neutre, anthracite, crème ou beige.

En revanche, si vous voulez mettre l’accent sur votre coin lecture, lâchez-vous ! Mais pensez à choisir une couleur qui s’harmonie avec les autres tons de la pièce (soit dans la même palette, soit complémentaire).

Le style du fauteuil

Mieux vaut éviter le fauteuil Chesterfield si toute votre pièce est meublée en Ikea. À moins d’être très calé en décoration, jouez la sûreté et préférez des styles qui se répondent, ou se complètent.

Par exemple : un fauteuil réglable trouvera sa place sans trop de peine dans une déco industrielle.

Un fauteuil de lecture avec banquette fera merveille dans un salon scandinave.

Un fauteuil bergère ira très bien dans un ensemble de meubles relookés ou chinés, etc.

Quel est votre fauteuil de compagnie préféré ?

Crapauds, loveuses, bergères, clubs, causeuses… Ne vous laissez pas emballer par le premier revêtement soyeux venu : il vous faut VOTRE fauteuil !

Et pour ça, il faut savoir les différencier.

Le fauteuil bergère, pour les serial lecteurs

Aussi nommé fauteuil à oreilles, ce siège est un modèle très fréquemment choisi pour servir de siège de lecture. Il possède un dossier à côtés arrondis (les fameuses « oreilles ») qui permettent un bon maintien de la tête et donnent l’impression d’être lové dans une bulle.

À choisir si : vous aimez les assises assez droites et recherchez un bon maintien du dos.

Le fauteuil avec repose-pieds, pour les marmottes

Bonne alternative au canapé d’angle, ce type de fauteuil se compose d’un siège simple et d’une banquette assortie. Il permet d’allonger les jambes et présente aussi des avantages dans une petite pièce : la banquette peut être rangée pour gagner de la place. Ou encore faire office de siège quand on reçoit.

À noter que certains fauteuils bergères sont proposés avec repose-pied assorti.

À choisir si : vous aimez étendre vos jambes et cherchez un fauteuil confortable mais pas trop encombrant. Et si vous avez tendance à piquer du nez dans vos lectures.

Le fauteuil de relaxation, pour les nerveux

Contrairement aux fauteuils classiques à structure fixe, cette nouvelle génération de fauteuil, très ergonomique, permet de varier le degré d’inclinaison du dossier grâce à un socle mobile. Certains modèles permettent même d’étendre les jambes.

À choisir si : vous êtes du genre à avoir des fourmis dans les jambes après un chapitre. Et si vous souhaitez vous réinstaller facilement pour soulager un mal de dos.

Le fauteuil œuf, pour les bohèmes

Emblématique des années 50, le fauteuil œuf revient en force. Il faut dire qu’il est tout indiqué pour se créer un petit coin cosy : doté d’une structure aérée en rotin ou en fer, il permet au lecteur de se replier dans sa bulle.

Les modèles contemporains peuvent aussi être suspendus ou à bascule, et bénéfiques pour les personnes stressées.

À choisir si : vous voulez un véritable petit cocon avec mouvement de balancier en option pour rêver et vous évader.

La méridienne, pour les élégants

Une catégorie à mi-chemin entre le canapé et le fauteuil de salon : en somme, c’est un canapé une place, qui vous permet d’étendre vos jambes, sans prendre beaucoup de largeur.

Là aussi, il peut se convertir en banquette pour recevoir 2 invités ou plus : bonne astuce gain de place !

À choisir si : vous aimez lire allongé ou presque, et cherchez un fauteuil qui s’adapte à une surface restreinte.

La loveuse, pour les rêveurs

C’est une lointaine cousine du fauteuil œuf : comme son nom l’indique, elle invite à s’y pelotonner pour profiter d’une assise moelleuse et accueillante.

Contrairement au fauteuil œuf, elle est ouverte : le dossier n’englobe pas le lecteur.

Pratique si vous êtes du genre à prendre et à reposer votre tasse de thé fréquemment (car qu’est-ce qu’un fauteuil de lecture sans une tasse à proximité ?).

À choisir si : vous voulez un fauteuil ultra-confort avec un dossier bas.

🌿  Lire aussi : La petite histoire de la chaise Mullca

Newsletter

Chaque mois, des graines d’idées à faire pousser chez vous !

newsletter

Deux fois par mois, des astuces déco sur une thématique clé